Irak

Le Kurdistan en sac à dos

Février 2017, l’Irak est en proie à des combats violents. Mossoul ouest n’est pas libéré et toujours aux mains des djihadistes. Le Kurdistan est une entité politique autonome du nord de l’Irak au carrefour de la Syrie, de la Turquie et de l’Iran. Les conditions de sécurité y sont stables, mais les affrontements sont proches et les esprits profondément marqués par les massacres de Sinjar perpétrés par l’État Islamique (EI) en août 2014. Je n’ai rien préparé. Je suis sans programme pour les 9 jours à venir, si ce n’est de tenter l’ascension du Mont Halgurd, la plus haute montagne du pays. Je suis parti seul pour ne rien refuser. Pour dire oui à tout, au gré des rencontres.

J’ai au cours de ma visite pu expérimenter une nouvelle fois l’incroyable hospitalité et générosité propre au Moyen-Orient (voir mon voyage en Iran dans 4L, Un tour du monde du microcrédit). Malgré la tragédie de la guerre et la folie meurtrière de l’EI aux portes du Kurdistan irakien, j’ai rencontré un peuple kurde fier, serein et curieux qui m’a apporté une vision nouvelle sur le pays des deux fleuves.